Débat : secrets, mensonges et confusion autour de l’opération d’Afrin

Les appels internationaux à la retenue n’y auront rien fait, l’offensive de l’armée turque contre les miliciens des YPG dans le nord de la Syrie, qui entre dans sa deuxième semaine, risque de s’intensifier sous la pression du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a promis d’élargir l’offensive.

BASSAM TAHHAN  Député du Parlement de l’Arménie Occidentale (France)

Input your search keywords and press Enter.