Vœux Présidentiels 2018  

 

Karin, le 31 décembre 2017       

Monsieur le Président de la République française

Mesdames, Messieurs, Chers compatriotes,

 

Cette nouvelle année tant attendue est enfin arrivée. Elle peut effectivement nous réserver de bonnes ou de mauvaises surprises, mais dans sa majeure partie elle nous permettra de récolter les fruits de ce que nous avons semé.

Une partie de notre avenir se décide aussi au présent, c’est entre autre l’objet de la cérémonie qui aura lieu le vendredi 12 janvier de cette année.

Cette cérémonie, permettra de présenter une conférence historique consacrée au Centenaire du Décret Russe sur l’Indépendance de l’Arménie Occidentale.

Il a été dit que vous êtes un « jeune » président, nous dirions que vous êtes surtout le président « des Centenaires », il est question des traités de Paix évidemment, correspondant à la Grande Guerre.

Nous parlons ici :

 

  • De la paix avec l’Allemagne qui a été signée à Versailles le 28 juin 1919 et ratifiée le 10 janvier 1920.
  • De la paix avec l’Autriche qui a été signée à Saint-Germain le 10 septembre 1919 et a été ratifiée le 16 juillet 1920.
  • De la paix avec la Bulgarie qui a été signée à Neuilly le 27 novembre 1919 et a été ratifiée le 9 août 1920.
  • De la paix avec la Hongrie qui a été signée à Versailles (Trianon) le 4 juin 1920. Le Traité de Paix de Trianon fut promulgué et mis en vigueur à la fin du mois de juillet 1921 sur la base de la loi n° XXXIII. La promulgation de cette loi a été publiée dans le Bulletin Officiel (Országos Törvé- nytár) du 31 juillet 1921.
  • De la paix avec la Turquie, le 10 août 1920, Onze Puissances Alliées signent le Traité de Sèvres.[1] La cérémonie a eu lieu à 4 heures de l’après-midi à Sèvres. Les Puissances signataires en plus de la Turquie étaient la Grande-Bretagne, la France, l’Italie, le Japon, l’Arménie, la Belgique, la Grèce, la Pologne, le Portugal, la Roumanie et la Tchécoslovaquie. La Serbie et le Hedjaz n’ont pas été représentés. Le traité arméno-turc fut ratifié et promulgué[2] le 24 juin 2016 par l’Arménie Occidentale.

 

En droit public, la promulgation est l’acte par lequel le chef de l’État constate qu’une loi a été régulièrement adoptée par le Parlement. À partir du moment où un décret de promulgation a eu lieu, le texte est intégré dans l’ordonnancement juridique, et entre en vigueur.

La promulgation rend le texte exécutoire : il doit être exécuté. En revanche, la publication du texte juridique rend le texte opposable, c’est-à-dire que les tribunaux peuvent en sanctionner le manquement.

Cette cérémonie, représente donc les prémices de plusieurs Centenaires en France et à travers le monde qui rappelleront l’urgente nécessité de conclure ensemble l’acte final juridique de la 1ière Guerre Mondiale.

Rappelant les liens profonds de fraternité entre le peuple arménien, la Russie, la France et la Grande-Bretagne (Etats-membres de la Triple-Entente), nous serions très honorés de votre présence parmi nous, aussi nous vous adressons tous nos Meilleurs Vœux de Bonheur et de Paix pour cette nouvelle année 2018.

Dans l’attente de vous lire, Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, chers compatriotes, nous vous adressons l’assurance de notre profonde considération.

Arménag APRAHAMIAN

Président du Conseil National d’Arménie Occidentale

 

stat.gov.wa@haybachdban.orgPresident@western-armenia.eu

[1] The Times, August 11, 1920

[2] http://www.western-armenia.eu/news/Actualite/2016/Ratification_du_Traite_de_Sevres/L_Armenie_Occidentale_ratifie_le_Traite_de_Sevres-24.06.2016.pdf

 

Input your search keywords and press Enter.