L’UNESCO a décidé de reconnaître les discours émérites des « peuples autochtones », comme un « patrimoine mondial de l’humanité »

Le 17 Novembre 2017

 

L’UNESCO a décidé de reconnaître les discours émérites des « peuples autochtones », comme un « patrimoine mondial de l’humanité » au Registre de la Mémoire du Monde, y compris « les interventions pour les Arméniens d’Arménie Occidentale ».

http://cendoc.docip.org/cgi-bin/library.cgi?a=q&c=cendocdo&q=Armenag%20APRAHAMIAN

L’humanité est inestimable pour ces phénomènes, et les peuples autochtones sont la preuve qu’ils représentent des solutions proposées pour l’avenir de l’humanité, en particulier les relations avec la nature et de l’environnement qui nous entoure.

Il convient de noter que l’ONU a adopté la Déclaration sur les droits des peuples autochtones en 2007 le 13 septembre qui met l’accent en particulier sur les droits des peuples autochtones, de leur existence, et l’importance de leur culture et la civilisation de l’humanité, etc. La déclaration est composée de 46 articles. Nous vous présentons ici les trois premiers articles.

 

En particulier,

 

Article premier –  Les peuples autochtones ont le droit, à titre collectif ou individuel, de jouir pleinement de l’ensemble des droits de l’homme et des libertés fondamentales reconnus par la Charte des Nations Unies, la Déclaration universelle des droits de l’homme et le droit international relatif aux droits de l’homme.

Article 2 – Les autochtones, peuples et individus, sont libres et égaux à tous les autres et ont le droit de ne faire l’objet, dans l’exercice de leurs droits, d’aucune forme de discrimination fondée, en particulier, sur leur origine ou leur identité autochtones.

Article 3 – Les peuples autochtones ont le droit à l’autodétermination. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel.

toutes les dispositions de la Déclaration se trouvent ici, en arménien occidental,

http://www.western-armenia.eu/stat.gov.wa/arm/2017/Miatsial_Azgerou_Gazmagerboutioun_Pnig_Joghovourtnerou_Iravounkner-armoc-24.08.2017.pdf

Ou en français : http://www.un.org/esa/socdev/unpfii/documents/DRIPS_fr.pdf

Rappelons que le président de l’Arménie Occidentale, Armenag Abrahamian dans le cadre de l’Organisation des Nations Unies a présenté un discours sur la déclaration sur les droits des peuples autochtones et de son 10ième anniversaire, en soulignant devant les Etats que les droits des peuples autochtones e leurs valeurs historiques et culturelles ont été violès par la Turquie et que des actions tout aussi destructrices sont en cours, c’est la répétition de l’histoire : ci-joint son dernier discours : https://www.youtube.com/watch?v=yYlsufMUZmc

Les archives du Docip abritent 33 ans de discours émérites des peuples autochtones aux Nations Unies – essentiellement à Genève – soit plus de 22.000 documents, représentant 90.000 pages au total. La plupart de ces documents sont uniques, conservés seulement par le Docip et sont actuellement abrités par les archives de la Ville de Genève.

L‘UNESCO a décidé de reconnaître cette collection en l’inscrivant au Registre de la Mémoire du Monde, car elle regroupe des témoignages uniques de peuples dont les traditions et les modes de vie sont en danger et, dans de nombreux cas, déjà en déclin. Sa valeur pour l’humanité est inestimable, aussi bien pour les témoignages de l’histoire subie par les peuples autochtones, que pour les solutions qu’ils proposent pour l’avenir de l’humanité, notamment dans notre relation avec la nature et notre environnement.

 

WAN 

Input your search keywords and press Enter.