LES RELATIONS POLITIQUES ARMÉNO-SYRIENNES, QUELLES PERSPECTIVES?

Randa KASSIS, Présidente de la Plateforme d’Astana a été reçue, aujourd’hui samedi, par Arménag APRAHAMIAN Président du Conseil National d’Arménie Occidentale dans les bureaux de la Mission Diplomatique de la République d’Arménie Occidentale à Paris.

L’objet de cette réunion, qui a duré une heure trente, était consacré à la question de la situation générale au Moyen-Orient et plus particulièrement à la situation politique en Syrie.

Cette réunion a permis à Arménag APRAHAMIAN de présenter la question relative aux droits des Arméniens sur leur État d’Arménie Occidentale et de rappeler l’histoire des populations des deux pays: l’Arménie (Occidentale) et la Syrie.

Randa KASSIS a précisé que, sur les bases de l’historicité démographique de la Syrie, il est tout aussi important de prendre en compte la situation démographique présente en Syrie, comprenant les influences politico-militaires sur le terrain notamment la question kurde.

Arménag APRAHAMIAN a abordé la question identitaire de toutes les composantes de la population syrienne et il a évidemment porté l’accent sur l’étendue de l’identité arménienne en Syrie.

La population mosaïque syrienne se faisant, Randa KASSIS a mis l’accent plutôt vers une orientation laïque d’un projet constitutionnel, qui permettrait justement de mettre sur un même pied d’égalité toutes les composantes de la société civile syrienne.

Pour autant, Arménag APRAHAMIAN croit nécessaire que pour ce projet constitutionnel, les experts doivent tenir compte de l’histoire de la Syrie et de ses peuples afin d’éviter des exclusions, surtout en direction des peuples fondateurs de l’État syrien.

Cet échange a donc permis d’ouvrir la voie au dialogue ainsi que sur la préparation de trois dossiers d’étude :

  • une étude historique sur la population syrienne et sur l’accès à l’indépendance de l’État syrien.
  • une étude sur les aspirations politiques des peuples composants la nation syrienne d’aujourd’hui.
  • et une étude déjà en cours sur un projet constitutionnel syrien, fruit des deux précédentes études.

Aussi, une nouvelle dynamique est en train de prendre forme, pour que dans un futur proche, ces études soient présentées aux protagonistes en responsabilité en Syrie: les autorités syriennes et les représentants de la société civile avec l’accompagnement de la Fédération de Russie.

Le 01.10.2017

 

http://www.western-armenia.eu/news/Actualite/2017/LES_RELATIONS_POLITIQUES_ARMENO-SYRIENNES-QUELLES_PERSPECTIVES-01.10.2017.pdf

Input your search keywords and press Enter.