Les avions américains, français et britanniques ont conduit des frappes contre des sites syriens de 2h42 jusqu’à 4h10 du matin (heure de Paris). L’agence syrienne Sana évoque trois blessés.

WESTERN ARMENIA – Washington, Paris et Londres ont mené dans la nuit de vendredi à samedi une série de frappes contre la Syrie.
Selon le ministère russe de la Défense, la coalition a lancé plus de 100 missiles de croisière et missiles sol-air depuis deux navires américains positionnés dans la mer Rouge.

Élysée (vidéo)
✔@Elysee

Décollage, cette nuit, des forces armées françaises qui interviennent contre l’arsenal chimique clandestin du régime syrien. Déclaration du Président de la République @EmmanuelMacron : http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/communique-de-presse-du-president-de-la-republique-sur-l-intervention-des-forces-armees-francaises-en-reponse-a-l-emploi-d-armes-chimiques-en-syrie/ …
04:39 – 14 avr. 2018

Le ministère russe de la Défense indique que les frappes ont eu lieu de 2h42 jusqu’à 4h10 (heure de Paris). Une frappe contre un centre de recherche syrien n’a pas fait de victimes, rapporte l’agence Sana. Au total l’attaque a fait trois blessés, selon le média.
Les sites militaires visés par les frappes déclenchées par la coalition internationale avaient été évacués il y a plusieurs jours à la suite d’informations émanant de la Russie, a déclaré samedi un haut responsable syrien.
Il a ajouté que les autorités syriennes étaient en train d’évaluer l’impact de ces frappes.

Input your search keywords and press Enter.