26ième Anniversaire de la Libération de Chouchi

Chers amis, cher compatriotes,

26 ans auparavant, au mois d’avril 1992, commencèrent à Stépanakert les exercices pour la libération de Chouchi.
Depuis le début, et dans le cadre de ces exercices, les formateurs de l’Armée de libération (Bataillon de combattants issus de l’Arménie Occidentale) s’employèrent à préparer des combattants volontaires pour la libération de Chouchi sous les ordres du Général Arkadi TATEVOSYAN.

Au-delà de la préparation pour la libération de Chouchi, tous les fronts sur l’ensemble de la région d’Artsakh étaient sous le contrôle des combattants volontaires afin d’éviter une infiltration de l’armée azérie. Cette stratégie a permis de se concentrer sur la libération de la ville de Chouchi.

La libération de Chouchi représente pour la nation arménienne non seulement le début de la libération de l’Artsakh mais aussi la libération des aspirations du peuple arménien à recouvrir son indépendance, y compris pour l’Arménie Occidentale, puisque la libération de l’Artsakh s’est aussi réalisée avec les combattants volontaires de l’Arménie Occidentale.

En décembre 1918, le Général Andranik était à 40 km de Chouchi quand il a reçu un message du général britannique WM Thomson à Bakou, suggérant qu’il se retire du Karabakh parce que la guerre mondiale était terminée (sauf pour Mustafa Kemal) et que toute autre activité militaire arménienne affecterait négativement la solution de la question arménienne, qui devait bientôt être examinée par la conférence de paix de 1919 à Paris. Aussi, Andranik et ses troupes se replièrent sur le Zangezur.

Mais, depuis Chouchi est libérée, et le 17 décembre 2004, soit 86 ans après, le Conseil National d’Arménie Occidentale déclara officiellement les droits à l’autodétermination du peuple arménien et les droits à l’indépendance de l’Arménie Occidentale.

Aujourd’hui, nous célébrons les 26 ans de la libération de Chouchi, comme demain nous célébrerons la libération de toute l’Arménie Occidentale.

Devant ce Khatchkar, à Marseille, qui est le seul en Europe en mémoire des Combattants Volontaires pour la libération de l’Artsakh, nous disons,

Vive l’Artsakh, vive l’Arménie Occidentale, vive le peuple arménien.

Arménag APRAHAMIAN
Président du Conseil National d’Arménie Occidentale

Input your search keywords and press Enter.