L’Allemagne doit se relever et réparer!

KARIN – L’arrière petit-fils de l’empereur d’Allemagne Guillaume II s’agenouille et demande pardon au peuple arménien.

Lors d’une cérémonie retransmise par God media (site et TV consacrés à la chrétienté), à la veille de l’anniversaire du décès de l’empereur Guillaume II d’Allemagne, mort le 4 juin 1941, devant une salle comble, l’arrière petit-fils du Kaiser, le Prince Philippe Cyril de Prusse et sa famille se sont agenouillés et demandés pardon au peuple arménien pour la collaboration de l’empire allemand qui a permis le génocide des Arméniens de 1894 à 1923, perpétré sur ordre de trois gouvernements successifs turcs en Arménie Occidentale.

Nous avons essayé de comprendre les raisons qui sont à l’initiative de cette démarche bien orchestré dans une église protestante de Berlin.
Un service œcuménique de pénitence a été organisé dans l’église du Kaiser Wilhelm Mémorial à Berlin dimanche soir pour commémorer les victimes du génocide du peuple arménien. Le service a été célébré par l’archevêque arménien orthodoxe Karekin Bekdjian et l’arrière-arrière-petit-fils du dernier empereur allemand Guillaume II, le pasteur Philip Kiril Prince de Prusse, avec plusieurs centaines de chrétiens de Berlin et de Brandebourg.

« Depuis l’écrasement de l’avion du 24 mars, nous sommes horrifiés de voir ce dont une personne est capable, à moins qu’elle ne s’attache à Jésus-Christ du fond de son cœur », a déclaré le pasteur dans son sermon. L’homme, qui ne se laisse pas aider par la main de Dieu, est capable des pires choses: «qu’il soit copilote, infirmier, fonctionnaire ou chancelier».

Entre 1894 et 1923, 2 million d’Arméniens ont été assassinés en Arménie Occidentale dans ce qui était alors l’Empire ottoman. Les historiens parlent du « premier génocide du 20ème siècle ». L’Empire allemand était allié dans la Première Guerre mondiale avec l’Empire ottoman; Les généraux allemands ont été impliqués dans la planification et la mise en œuvre des actions.

Après le sermon, le descendant du dernier empereur allemand a dit: « En tant que descendant de Guillaume II, je m’identifie à ses actions coupables et omissions et demande à Dieu et la communauté chrétienne Arménienne et l’archevêque Karekin, au nom de votre peuple, de nous pardonner pour la complicité multiple de Guillaume II sur le terrible et cruel génocide du peuple arménien.  » Dans une prière de pénitence, il a dit: « En tant qu’Allemands, nous nous confessons devant vous, Dieu, et nos frères et sœurs arméniennes, le tort que nos ancêtres vous ont fait. » Cette injustice fait partie de l’histoire « dont nous ne pouvons pas et ne voulons pas simplement nous éloigner ».

Le Président Arménag Aprahamian a réagi sur cette demande de pardon :

Les Arméniens sont suffisamment conscients et clairvoyant pour entendre et comprendre la demande du Prince Philippe Cyril de Prusse.
Pourtant, l’arrière petit-fils de l’empereur d’Allemagne Guillaume II, devrait aussi à son tour comprendre ce que les Arméniens veulent, pouvoir continuer à exister et à vivre en tant qu’Arméniens sur leur territoire ancestral, tout simplement.

Pour cela, il n’y a qu’une seule issue, et c’est une question de vie ou de mort pour les Arméniens d’Arménie Occidentale, l’application de tous les droits du peuple arménien et la restitution de tous leurs biens. (AA)

Input your search keywords and press Enter.