ARMÉNIE OCCIDENTALE – Le racisme en Europe a atteint son comble lorsque le Parlement européen, appuyé par une organisation « La fédération euro-arménienne pour la justice et la démocratie (FEAJD) », a approuvé une Résolution politique de la question arménienne le 18 juin 1987, sous cette forme, dans son article 2 ;

  1. est d’avis que les événements tragiques qui se sont déroulés en 1915-1917 contre les Arméniens établis sur le territoire de l’Empire ottoman constituent un génocide au sens de la convention pour la prévention et la répression de crime de génocide, adoptée par l’Assemblée générale de l’O.N.U. le 9 décembre 1948; reconnaît cependant que la Turquie actuelle ne saurait être tenue pour responsable du drame vécu par les Arméniens de l’Empire ottoman et souligne avec force que la reconnaissance de ces événements historiques en tant que génocide ne peut donner lieu à aucune revendication d’ordre politique, juridique ou matérielle à l’adresse de la Turquie d’aujourd’hui;

https://www.cvce.eu/obj/resolution_du_parlement_europeen_sur_une_solution_politique_de_la_question_armenienne_18_juin_1987-fr-91fbffca-0721-49d5-9e53-f95393d470b2.html

C’est-à-dire que le Parlement européen, au cœur de l’Europe et prétendument le fer de lance des droits de l’homme,  reconnaît que le peuple autochtone arménien a fait l’objet d’un génocide (même en minimisant les années et donc par conséquent le nombre de victimes)  relativement au droit international, mais il affirme contrairement à tous droits et à toutes morales que  l’Etat criminel auteur du crime en cause ne serait être  tenu pour responsable, alors que les Puissance de l’Entente, le 24 mai 1915, faisaient la déclaration suivante :

DÉCLARATION DE LA TRIPLE-ENTENTE DU 24 MAI 1915 (SOURCE: RDIP/AGENCE HAVAS) : 

France, Grande-Bretagne et Russie. – Déclaration de la Triple-Entente tenant pour responsable le gouvernement turc des massacres commis par la Turquie en Arménie, en date du 24 mai 1915.

Depuis un mois environ, la population kurde et turque de l’Arménie procède de connivence et souvent avec l’aide des autorités ottomanes, à des massacres des Arméniens.

De tels massacres ont eu lieu vers la mi-avril (nouveau style) à Erzeroum, Dertchun, Eguine, Akn, Bitlis, Mouch, Sassoun, Zeitoun, et dans toute la Cilicie :

Les habitants d’une centaine de villages aux environs de Van ont été ont été tous assassinés; dans la ville même, le quartier arménien est assiégé par les Kurdes, en même temps à Constantinople, le gouvernement ottoman sévit contre la population arménienne inoffensive.

En présence de ces nouveaux crimes contre l’Humanité et la Civilisation, les gouvernements alliés font savoir publiquement à la Sublime- Sublime-Porte qu’ils tiendront personnellement responsable des dits crimes tous les membres du gouvernement ottoman ainsi que ceux de ses agents qui se trouveraient impliqués dans de pareils massacres impliqués dans de pareils massacres.

Le cynisme atteint son comble au sein du Parlement européen quand, sous les applaudissements des badauds, le Parlement vote cette résolution. Effectivement, le Parlement européen a reconnu qu’un génocide a été perpétré contre la population arménienne, mais « personne » ne serait responsable de ce crime contre l’humanité et par conséquent les victimes et leurs descendants n’auraient droit à rien, on verra bien  !

http://www.western-armenia.eu/stat.gov.wa/fr/2015/24_MAI_2015_CENTENAIRE_DE_LA_RECONNAISSANCE_DU_GENOCIDE_DES_ARMENIENS.pdf

Input your search keywords and press Enter.