La Turquie a déployé plus de 30.000 soldats près de la frontière syrienne, selon des sources turques, et l’armée attend un ordre d’attaque pour combattre les militants kurdes en Syrie.Le site RIA Novosti, citant ses sources, a écrit que l’armée turque, ainsi que les forces syriennes qui lui sont fidèles, pourraient déjà commencer une opération militaire contre les formations arabo-kurdes. Une éventuelle attaque de la Turquie en Syrie est contraire aux intérêts de « Washington » et de « Moscou », mais la diplomatie de Moscou est très prudente dans ses relations avec la Turquie et ne fait pas de déclarations rigides.

Cependant, l’agence de presse d’État russe rapporte que la Turquie se prépare à deux opérations militaires en Syrie, une dans le nord-est d’Idlib et une autre dans le nord-est de la province d’Al-Hasakah.