La Cour européenne des droits de l’homme a annoncé des verdicts dans les affaires de Mamikon Hojoyan, un habitant du village de Verin Karmirahbyur, et Karen Petrosyan, un habitant du village de Chinari, qui ont été capturés et torturés en Azerbaïdjan en 2014.La Cour européenne a reconnu que Bakou avait violé le droit à la vie des prisonniers arméniens, le droit de ne pas être soumis à la torture et à la non-discrimination, la liberté et la sécurité de la personne. La Cour européenne des droits de l’homme a condamné l’Azerbaïdjan à payer 40 000 euros pour chaque cas.Mamikon Khodjoyan, 77 ans, a été capturé en janvier 2014 ; deux mois plus tard, le 4 mars, il a été renvoyé en Arménie et est décédé quelque temps après.Un examen médico-légal a montré que la cause de la mort de Hojoyan était un empoisonnement général du corps. Karen Petrosyan s’est perdue le 7 août 2014, en traversant la frontière pour entrer dans un village azerbaïdjanais. Peu après, les autorités azerbaïdjanaises l’ont arrêté et ont annoncé le lendemain qu’il était mort d’une crise cardiaque.