A la demande de nombreux programmes arméniens et non arméniens, le Consul d’Arménie Occidentale en Amérique du Sud, Dr Guillermo Karamanyan a poursuivi ses explications sur la radio RAID MEDIÁTICO, répondant aux questions relatives aux 10 millions d’Arméniens qui ont le plein droit de vivre dans leur pays en Arménie Occidentale .Dans son exposé, Dr Guillermo Karamanyan explique qu’entre le 23 août 1990 et le 21 septembre 1991, les autorités de l’ancienne République Socialiste Soviétique d’Arménie ont choisi la mauvaise forme politique, ne se considérant pas comme les successeurs légitimes de l’État d’Arménie internationalement reconnu en 1920. Au lieu de cela, ils ont décidé de faire valoir leurs droits sur le territoire soviétique et d’obtenir l’indépendance, faisant ainsi sécession de l’État Arménien de 1920.Cette division a fait perdre à l’actuelle République d’Arménie le droit international de revendiquer les territoires de l’Arménie Occidentale, une décision qui justifie l’existence de l’actuelle République d’Arménie Occidentale, qui a obtenu des droits internationaux en 1920. Il a expliqué qu’il était nécessaire que tous les Arméniens expulsés deviennent des citoyens de l’État d’où venaient leurs ancêtres. Selon lui, nous avons ce droit international, nous devons l’appliquer dans la pratique.