Aujourd’hui, Yeremyan Martik est tué par un Azerbaïdjanais sur la route Shushi-Stepanakert. Martik et trois autres, avec l’autorisation des Casques bleus russes et azéris, ont creusé dans cette partie de la route, considérée comme zone neutre, pour la construction d’une nouvelle canalisation d’eau. Un soldat azéri s’approche d’eux depuis le poste turc, dit quelque chose que les gars ne comprennent pas et répondent en arménien qu’ils ont un permis et qu’ils travaillent sur une conduite d’eau. Et à ce moment précis, le soldat azéri sort son arme et tire sur Martik à une distance de 5 mètres. Les autres amis désarmés tentent de se réfugier, mais il parvient à leur tirer dessus, leur infligeant diverses blessures graves puis s’en va.

Le Président de la République d’Arménie Occidentale Armenag Aprahamian présente ses condoléances aux parents, à la famille, aux proches et aux amis de Martik.

Le président Armenag Aprahamian déclare que le président Ilham Aliev est directement responsable de la mort de Martik Yeremyan.

Sa haine pour la nation arménienne aveugle ses jugements et ses décisions. Il conduit son peuple au désastre.