L’Ombudsman arménien Arman Tatoyan réfute les rapports de presse selon lesquels la connexion entre les villages de Bartsravan, Shurnukh et Vorotan de Goris est devenue compliquée.

 « Afin de protéger nos partenaires internationaux pour qu’ils ne soient pas induits en erreur, ainsi que pour les prévenir des provocations trompeuses, je ne publie qu’une partie des preuves objectives directement acquises par le bureau du défenseur des droits de l’homme – une courte vidéo », écrit le Médiateur. Commentant la vidéo, Tatoyan dit qu’elle montre à quel point il est difficile pour la population de la République d’Arménie, en particulier les résidents des villages mentionnés, de se déplacer librement sur ces sections de la route, et les gens sont confrontés à des problèmes humanitaires, y compris l’isolement de plusieurs colonies. 
Vous pouvez regarder la vidéo ici https://bit.ly/3FdBQu0