Dans la forteresse située dans le quartier historique de Kharberd en Arménie Occidentale, où les Arméniens auraient vécu depuis le 3ème millénaire avant JC, et où les murs ont été construits pendant le royaume d’Ararat, de nouvelles découvertes sont apparues, selon lesquelles l’histoire de la forteresse atteint 5 mille ans il y a 2200 ans. Les fouilles ont commencé il y a 8 ans et se poursuivent jusqu’à aujourd’hui.

    Cette année, lors des fouilles dans le sanctuaire urartéen, 20 mille objets, deux réservoirs et environ mille mètres carrés ont été découverts à l’intérieur des murs occidentaux. Parmi les objets découverts, on trouve également des céramiques appartenant à la culture Kur-Araks. La présence de dessins noirs et sculptés et de récipients rituels ornementaux suggère qu’ils étaient utilisés lors de cérémonies religieuses et cultuelles, et que la forteresse avait 5 mille ans.

    Bien sûr, nous savons que dans les plaines et près des rives de l’Euphrate, les gens vivaient déjà ici il y a environ 10-11 mille ans. Néanmoins, ces découvertes faites au centre de la forteresse de Kharberd vont enrichir nos études et nos d’informations.