Sur la télévision d’Arménie Occidentale dans le cadre du programme « Apprendre à se connaître », la sociologue, critique culturelle Karine Hakobyan a présenté le rôle de la culture arménienne dans la formation de l’Etat, la connaissance de soi et de l’identité arménienne, en notant que la culture est tout ce qui est créé au cours du développement. La nation arménienne a une histoire plurimillénaire, non seulement sur le plan physique, mais aussi sur le plan créatif, et fait partie de ces nations exceptionnelles auxquelles ce talent est donné.

En ce qui concerne l’identité nationale, je considère qu’il est important de souligner qu’au cours des 30 dernières années, elle n’a pas été posée dans les fondements de l’État, c’est pourquoi aujourd’hui la nation arménienne est confrontée à de gros problèmes. 

Il s’agissait des dommages causés à la culture arménienne par la politique soviétique commune, dont le but était d’égaliser 15 Etats en termes d’importance et de poids.

Mme Hakobyan a également présenté en détail les points communs et les différences des diverses branches de la culture préservées après le génocide de la nation arménienne en Arménie Occidentale et en Arménie Orientale, en notant que dans ce contexte, elles ont subi de grands changements dans la culture autochtone de l’Arménie Occidentale.