Au Parlement européen, la tentative à grande échelle de distorsions azerbaïdjanaises, qui visait à saper les efforts de la communauté internationale en faveur d’un règlement pacifique du conflit de l’Artsakh, ainsi qu’à éclipser le développement ascendant des relations entre l’Arménie et l’UE à l’approche du sommet du Partenariat arc-en-ciel à Bruxelles, a échoué.Comme le rapporte « Armenpress », la séance plénière du Parlement européen a adopté à la majorité des voix une résolution en vue du sommet du Partenariat oriental qui se tiendra à Bruxelles en novembre, dans laquelle elle reconnaît directement, pour la deuxième fois, le droit du peuple de l’Artsakh à l’autodétermination Le précédent de la résolution adoptée à l’occasion de la 72e session de l’Assemblée générale.Ainsi, une nouvelle provocation azerbaïdjanaise a reçu une sérieuse rebuffade de la diplomatie arménienne en faveur du règlement pacifique du conflit de l’Artsakh et du développement des relations entre l’Arménie et l’UE.