CILICIE – 1915 – Croix-Rouge de la bataille héroïque de 40 jours de Musa Dagh ֊ Drapeau du Sauveur. C’est ce drapeau hissé à hauteur de la mer du Musa Dagh qui a été repéré par un navire de guerre français et est venu en aide aux défenseurs du Musa Dagh. Le drapeau est conservé au Musée d’Anjar (Liban).

Le drapeau du peuple du Musaler est une croix rouge égale sur le champ blanc, sous laquelle ils ont résisté et vaincu l’armée turque génocidaire.

Port-Saïd, Egypte, 1915. Sur la deuxième photo des années 1970, les membres de la résistance du Musaler à Anjar avec le même drapeau.

Des Arméniens au sommet du Musa Dagh appellent le monde à l’aide en 1915. (Crédit : Domaine public)

Le drapeau actuel de la Géorgie serait celui des anciens États géorgiens, tels que l’Ibérie. Selon l’historien Nodar Assatiani, c’est Vakhtang Gorgassali, roi d’Ibérie au ve siècle, qui utilisa en premier le drapeau aux cinq croix comme bannière. Assatiani l’appelle « drapeau gorgassalien » mais d’autres sources mentionnent Georges V le Brillant, roi Bagradite, comme introducteur du drapeau en Géorgie. En effet, ce drapeau était l’étendard des Croisés qui suivaient Godefroy de Bouillon et symbolisa à partir de ce moment le christianisme.

Le drapeau officiel de la Géorgie depuis 2004, est également en fait le drapeau officiel de la Cilicie, comme indiqué dans sa construction.