Selon le ministère des affaires étrangères de la République d’Arménie, les déclarations de l’Azerbaïdjan sur l’inclusion de Chouchi dans le « Réseau des villes créatives de l’UNESCO » sont une autre provocation.

On a appris précédemment que le ministère de la Culture de l’Azerbaïdjan avait l’intention de soumettre des documents au Secrétariat de l’UNESCO afin d’inclure Chouchi dans le « Réseau UNESCO des villes créatives ». Le ministère des affaires étrangères a déclaré qu’à l’heure actuelle, il n’y a aucune information sur l’envoi d’une telle demande par l’Azerbaïdjan.En ce qui concerne les publications des médias azerbaïdjanais et les déclarations des officiels, Bakou ne cesse de politiser les programmes culturels dans le cadre de l’UNESCO et de lancer diverses initiatives provocatrices.

 « La déclaration sur l’inclusion de Chouchi dans le Réseau des villes créatives de l’UNESCO n’est pas non plus une exception », indique l’explication.

À cet égard, des travaux sont en cours, notamment avec l’UNESCO, pour empêcher la destruction et la déformation de l’essence du patrimoine historique et culturel arménien.

Laisser un commentaire