Un certain nombre de citoyens qui ont visité le monastère arménien des Saints Apôtres à Moush, en Arménie Occidentale, ont appelé les autorités locales à restaurer le monastère à moitié détruit. 

Selon l’agence de presse turque Anadolu, les citoyens ont fait le tour de l’église arménienne détruite par les voleurs et ont exprimé le souhait que le monument historique soit rénové afin de développer le tourisme dans la région.

Comme on le sait, le monastère des Saints Apôtres de Moush, qui se trouve actuellement dans le village de Kepenek (Arak), au centre de la province de Moush en Arménie Occidentale, a été fondé au IVe siècle par saint Grégoire l’Illuminateur.

Les Saints Apôtres de Moush étaient l’un des sanctuaires les plus célèbres de la région avant le génocide de 1915 contre les Arméniens. Le monastère a été détruit à la dynamite en 1960, après quoi seules 2 églises de ce complexe monastique sont restées en l’état. Le monastère a été rénové en 1125.

Laisser un commentaire