L’église arménienne dans le village d’Ergen, dans la province de Dersim, en Arménie Օccidentale, laissée sans surveillance après la mort du dernier habitant arménien du village, est tombée en ruines. 

Selon l’inscription sur les murs, l’église a été construite en 975 par le prince Mkhitar en mémoire de la Vierge Marie.

Les pierres trouvées à l’intérieur de l’église sont entièrement construites en pierres taillées, travaillées par la technique de la gravure. 

Les khatchkars (croix de pierre), qui font partie intégrante de la plupart des églises arméniennes, sont également gravés sur les pierres de cette église.Pendant le génocide des Arméniens en 1915, le dernier prêtre a été brûlé à l’intérieur de l’église. Après cela, l’église a été abandonnée, « le toit a commencé à s’effondrer en premier, puis les murs ». Les voleurs ont contribué à l’effondrement de l’église.