Armen Ghazaryan, le chef du service des migrations de l’Arménie, a participé – dans un format en ligne – à la 112e session du Conseil de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) des Nations unies, qui s’est tenue à Genève, en Suisse, et était consacrée au 70e anniversaire de l’OIM. « L’année dernière a été riche en défis pour nous, non seulement à cause de l’épidémie de coronavirus, mais aussi à cause de la guerre déclenchée par l’Azerbaïdjan contre l’Artsakh, qui a non seulement menacé la paix et la sécurité mondiales, mais aussi provoqué une crise humanitaire régionale et des déplacements massifs », a déclaré M. Ghazaryan, ajoutant que plus de 91 000 personnes avaient été déplacées par l’agression, dont 88 % de femmes et d’enfants.