Pour la première fois en Allemagne, un membre d’ISIS a été condamné à la prison à vie pour avoir commis un génocide contre les Yezidis. Le journaliste yézidi Duzen Tekkal, qui a initialement suivi l’affaire, a déclaré : « Ce procès prouve qu’une personne génocidaire ne peut pas être libre ». 

La Cour suprême de Francfort condamne Al-Jumayli, membre d’ISIS, à la prison à vie pour « génocide » et « crimes contre l’humanité ». 

Le citoyen irakien Taha Al-Jumaili est le premier membre d’ISIS à être jugé en Allemagne pour génocide contre les Yezidis.

Il convient de rappeler que le 3 août 2014, ISIS a attaqué Shengal, massacré des milliers de Yezidi, en a enlevé des milliers et a vendu des femmes et des enfants Yezidi sur des marchés aux esclaves. Le sort d’environ 3000 Yezidi enlevés est toujours inconnu. Le génocide contre les Yezidis n’a pas encore été reconnu par le Conseil de sécurité des Nations unies ou la Cour internationale de justice.