Le monde devrait connaître Shengavit, l’un des plus anciens établissements urbains des hauts plateaux arméniens.

Des archéologues arméniens ont découvert de nouvelles preuves de l’existence, il y a 5 000 ans, d’un ancien établissement dans la zone de l’actuel district administratif de Shengavit à Erevan.

« La ville a vu le jour au début de l’âge du bronze, à cette époque la ville était déjà densément peuplée et construite », a expliqué le chef de l’expédition archéologique, le docteur en arts, le professeur Hakob Simonyan et a poursuivi ․ « Au début de l’âge du bronze, la culture urbaine a prospéré ici. 

Le mur de la forteresse, l’architecture monumentale, les quartiers des artisans, le nombre incroyable d’outils témoignent d’ne économie et d’un commerce développés.

L’objectif de notre campagne, qui touche à sa fin ces jours-ci, est de prouver le phénomène Shengavit. Les édifices religieux témoignent qu’il y avait ici une forte religiosité et un système de défense parfait. «