L’exposition « Symphonie d’argent et d’ornements » ouvre ses portes au Musée d’histoire d’Erevan. Les œuvres des orfèvres arméniens ont été collectées et sont conservées au Musée d’histoire d’Erevan depuis 90 ans. Elles sont toujours admirées pour leur délicatesse et leur perfection. 

Parmi les objets en argent présentés dans l’exposition, se distinguent les ceintures datant des 19e-20e siècles, dont les ornements, en plus d’être de hautes performances artistiques, sont des documents uniques exprimant l’identité du peuple arménien, indique le musée. Ils sont réalisés selon différentes techniques – filigrane, émaillage et nielle. De plus, la technique du niellage est d’origine arménienne. 

Certaines des ceintures portent le cachet de l’orfèvre. Un groupe important dans les collections forme la vaisselle et les objets rituels. Ces derniers proviennent du riche fonds de l’agence « Trésor des métaux et pierres précieuses »  du ministère arménien des Finances, ainsi que du donateur du musée, Rostom Voskanyan. Selon leur origine, elles couvrent un large éventail – Arménie, Iran, Inde, Chine. L’exposition a été organisée à l’initiative du ministère des finances et du musée d’histoire d’Erevan.

L’exposition se déroule jusqu’au 28 février 2022.