Il existe encore des villages dans l’Akhalkalaki où les gens doivent vivre sans certaines conditions de base.

 Les villages d’Apnia et de Gogashen font partie de ces villages. Ces villages connaissent des problèmes similaires que les gens semblent avoir acceptés. Parmi eux, l’état déplorable des routes et le manque de moyens de transport.

La question de l’eau est également un sujet de préoccupation pour les habitants. Outre le manque d’eau d’irrigation, les gens n’ont même pas d’eau potable dans leurs maisons. Et le problème le plus important est le manque de gazage. Il n’y a pas de gaz dans les deux villages, les gens utilisent donc du bois de chauffage pour chauffer leurs maisons.

Le chômage est également un problème douloureux dans le village. Les jeunes ayant fait des études supérieures ne veulent pas revenir au village parce qu’il n’y a pas d’emplois dans le village. Quant à l’école, elle présente de nombreux problèmes, par exemple l’absence de salle de sport ; les élèves sont limités à jouer aux échecs dans la salle de classe, et il n’est possible de jouer dehors que par temps chaud.