Les ruines d’Ani, la capitale du royaume Bagratuni de 961 à 1045, qui a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en Arménie Occidentale, sont recouvertes d’une couche de neige et attireront de nombreux touristes dans la région pendant les mois d’hiver.

Des églises et des temples ont été construits à Ani depuis sa fondation, chacun d’entre eux étant d’une grande beauté et d’une grande valeur historique. Il existe de nombreux autres bâtiments historiques et trésors culturels de valeur à Ani.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO le 15 juillet 2016, la ville ancienne attire les touristes locaux et étrangers tout au long de l’année. Ani est connue comme la « ville de la paix », le « berceau des civilisations », la « ville aux mille et une églises », la « ville aux 40 portes ». Les plus intéressantes pour les touristes visitant Ani sont l’église d’Amenaprkich, l’église des Apôtres et l’église de Tigran Honents.