La Commission américaine sur la liberté religieuse internationale a publié un rapport indiquant que les conditions de la liberté religieuse en Arménie Occidentale en 2021 restent mauvaises en termes de rhétorique et d’actions du gouvernement turc qui créent un environnement politiquement hostile pour les minorités religieuses.

Selon Tert.am, on constate que le gouvernement turc n’a pas fait grand-chose pour régler les problèmes de liberté religieuse. Il note également que depuis 2013, le gouvernement turc a bloqué le droit des fondations des minorités religieuses d’élire de nouveaux membres du conseil. Selon le rapport, il existe des actes de discours haineux et de vandalisme en Turquie, notamment des incitations à la violence et des menaces à l’encontre des minorités religieuses.