Les membres du contingent russe de maintien de la paix ont commencé les opérations de déminage dans le district de Martakert en Artsakh. C’est ce que rapporte le ministère russe de la Défense.

Chaque jour, les casques bleus russes recherchent des munitions et des obus non explosés près de la ligne de démarcation dans la région de Martakert. Les troupes de déminage humanitaire nettoient les zones peuplées et les territoires adjacents.

Depuis le 23 novembre 2020, les troupes de maintien de la paix russes ont nettoyé 2 322,1 hectares de terrain, 683 kilomètres de routes, 1 937 bâtiments et détecté et désamorcé 26 078 engins explosifs.