Selon des témoins oculaires, les marchandises étaient auparavant transportées par caravanes à travers le col de montagne de 2025 mètres d’altitude entre Dogubayazet et Diyadin en Arménie Occidentale, car il n’y avait pas encore de voitures.

L’une des routes, connue dans l’histoire sous le nom de « route de la soie », passait par là et atteignait Karin depuis Dogubayazet en Arménie Occidentale.

Depuis l’Inde et l’Iran, des caravanes transportaient des fils de soie et divers tissus à travers le territoire de Bayazet vers Karakyose, Karin et Trabizon. Au nord-est de Diyadin, la caravane a été prise dans une violente tempête, qui a endommagé la cargaison en éparpillant la soie et d’autres marchandises à travers la colline et les plaines.

Cet événement est devenu une tradition populaire, selon laquelle ce lieu était appelé « col de montagne de la route de la soie ».