Dans la province de Doghubayazet, dans la province d’Aghr, en Arménie Օccidentale, selon la croyance, des mesures géophysiques ont été effectuées à l’emplacement de l’Arche de Noé.

En 1959, alors qu’il travaillait sur des photographies aériennes au Département général de cartographie, une zone proche du village de Telcheker sur le mont Ararat a été délimitée, où les restes de l’Arche de Noé sont censés se trouver.

Chaque année, des recherches détaillées sont menées dans la zone, qui est devenue une destination fréquente pour les touristes locaux et étrangers, afin de déterminer l’ampleur des glissements de terrain, leur impact sur la « piste de l’arche » et les vestiges de l’arche.

Dans ce contexte, les mesures et l’étude géophysiques ont été réalisées par une équipe de 10 ingénieurs géophysiciens, 1 opérateur informatique et divers spécialistes. Les travaux de terrain sont terminés. Les résultats de l’étude seront présentés à l’administration régionale.