Les archéologues ont trouvé les restes d’anciennes femmes dans la région de Shirak. Les armes enterrées près des reliques, les nombreuses fractures des crânes et les blessures causées par les flèches indiquent qu’il s’agissait d’archers.

Un groupe d’archéologues de l’Institut d’archéologie et d’ethnographie de l’Académie nationale des sciences de la République d’Arménie a étudié le cimetière du village de Djrapi, dans la région de Shirak, qui remonte à la fin de l’âge du bronze et au début de l’âge du fer. Les scientifiques ont découvert une tombe avec des murs de tuf sous un couvert de quatre dalles de basalte d’une longueur totale d’environ 4,5 mètres. La tombe contenait les squelettes d’une femme de 45 à 50 ans, d’une fille de 16 à 20 ans et d’un autre homme (peut-être un homme). Six récipients en argile, des perles, des poignards et quatre lames de flèches en bronze ont également été trouvés.