La communauté de Verin Horatagh, dans la région de Martakert en Artsakh, compte 622 habitants. Tous les résidents sont revenus après la guerre.

 Le chef de la communauté, Grisha Martirosyan, a déclaré à « Artsakhpress ».

« 15 familles déplacées se sont installées dans le village. L’école compte 103 élèves, mais il est nécessaire de construire un nouveau bâtiment.

Nous n’avons pas de jardin d’enfants, mais nous avons environ 80 enfants en âge préscolaire. 

 La communauté dispose d’une salle et d’un poste de secours.

Certaines des routes rurales sont pavées.

Le village est alimenté en électricité ; il n’est pas gazéifié. Nous avons un problème d’eau. Une nouvelle ligne d’eau doit être construite. Pendant la guerre, une maison du village a été partiellement endommagée. Il est prévu de la rénover dans un avenir proche », a déclaré G. Martirosyan.Se référant à l’emploi des résidents, notre interlocuteur a informé que les principales orientations sont l’agriculture et l’élevage de bétail.