Khazhak Sirekanyan, un chercheur de matériaux historiques, a écrit sur sa page Facebook. Le temple de la déesse Anahit se trouve dans le village de Yerija ou Yeriza (Yerznka) dans la province de l’Arménie Occidentale.

Aux 9e-6e siècles avant JC, il y avait une puissante citadelle-forteresse urartienne sur la colline, et plus tard, pendant le culte d’Anahit, elle est devenue un temple. 

En 34 avant JC, Marc Antoine a détruit et pillé le temple, et la statue d’Anahit a été brisée.

À l’heure actuelle, la colline s’appelle Altin Tepe en turc. »