Eduard Melikyan, qui étudie les cunéiformes et les cartes, en a parlé sur sa page Facebook.  » Je sais que certains diront, mais ce n’est pas une forteresse peu connue, j’ai promis de ne présenter que des forteresses abandonnées… « . Oui, tout le monde connaît Baghesh (Baghaghesh, Bidlis / Bedlis / Badlis / Bitlis, Balaleza / Balaleysa, également nommé d’après le principal col naturel de Tavros Dzorapakak, d’après la province du même nom Salnodzor…), mais malheureusement, peu savent que son nom le plus ancien est Uasi, mentionné ainsi par Sargon II, roi d’Assyrie. Et ces experts ne vous diront même pas que ce nom n’est rien d’autre que la plus ancienne mention de la province d’Aznvats Dzor de la province d’Agdzniq de la Grande Arménie. Je le répète, la ville a été renommée par la suite, d’après le col de Salnodzor de Dzorapahak. À propos, dans les sources cunéiformes assyriennes, le col Dzorapakhak, qui traversait l’avenue Arkuni de la Grande Arménie, est mentionné par Tunibunu – vous ne le lirez nulle part ailleurs