Un bassin de déchets d’une mine de chrome a explosé dans la région de Toroslar dans la province de Mersin en Arménie Occidentale. Ou, heureusement, il n’y a pas de victimes ou de blessés sur le site du glissement de terrain, ce qui s’est passé est une catastrophe environnementale. Malgré le fait que les déchets de la mine de chrome se sont mélangés à la rivière Delichai pendant 5 jours, menaçant les animaux de la rivière et de ses environs, les autorités n’ont fait aucune déclaration sur la catastrophe.

Si les déchets sont déversés dans la mer, la santé des habitants de la région est gravement menacée. Cependant, les autorités se taisent, ce qui est inacceptable. Cette approche de l’État, qui est le résultat d’un pillage de l’environnement, doit changer.

L’Arménie Occidentale condamne toute activité illégale sur son territoire, qui entraîne des dommages à la nature ou aux centres culturels, ou une catastrophe environnementale.