En 2021, nous avons distribué 20 documents à l’OSCE, 15 à l’ONU, 4 documents au Conseil de l’Europe, qui font référence au génocide humanitaire et culturel commis par l’Azerbaïdjan, diverses questions politiques, qui, en général, ont leur impact, et que nous continueront à diffuser pour que la voix de l’Artsakh puisse être entendue dans le monde entier a déclaré le ministre des Affaires étrangères de la République d’Artsakh, Davit Babayan.

Comme l’a noté M. Babayan, « en 2021, le ministère des affaires étrangères a rempli ses fonctions, en essayant de faire tout son possible pour protéger les intérêts de l’Artsakh dans diverses instances internationales, ainsi que pour ne pas rester à l’écart des processus géopolitiques. 

Le nombre total de documents, de communications officielles et de commentaires diffusés par l’agence est de 159, ce qui, à mon avis, est un processus assez actif que nous menons, bien sûr, avec nos partenaires en Arménie et avec nos structures dans la diaspora..