L’exposition, nommée en l’honneur de l’archive « La variété » d’Ara Guler surnommée « l’Œil d’Istanbul », ouvre au public le monde des photographies célèbres prises par le photographe à Constantinople.

L’exposition, conçue par le centre de recherche des archives Ara Guler, comprend 58 photographies en noir et blanc différentes de Constantinople, des boîtes de diapositives d’Istanbul, des boîtes d’archives de l’appartement de Guler, un appareil photo et des impressions par contact des années 1950 et 1960. L’exposition présente une machine à écrire, à travers laquelle Ara Guler a écrit des histoires pendant ses années de lycée.