Une tentative d’évasion de 5 000 membres d’ISIS détenus à la prison du Sinaï à Hasakah, dans le nord de la Syrie, a été déjouée. 

Le centre de détention était sous le contrôle des Forces démocratiques syriennes et les détenus ont tenté de s’échapper avec l’aide qu’ils ont reçue de l’extérieur. 

Selon le rapport, cinq jours d’affrontements à la prison ont pris fin, mais les opérations à Hasakah se poursuivent. 

Au cours des combats, 175 membres d’ISIS et 39 membres de SDF ont été tués. Certains membres de l’IS capturés ont admis que « 200 kamikazes étaient impliqués dans l’attaque ».

Certains combattants d’ISIS venaient de Serekani et de Gire Spi, tandis que le reste venait du côté irakien et s’installait dans la région d’Hiveran.