Les habitants de la communauté Mushkapat, dans le district de Martuni en Artsakh, vivent et renforcent leur pays. Ceci a été rapporté par le chef de la communauté Mushkapat, Ruben Musaelyan. Le village, fondé aux VIIe-VIIIe siècles, compte aujourd’hui 271 habitants qui ne voient leur avenir que dans leur patrie.

« Jusqu’en 2010, le village disposait d’un bureau de la ferme collective, et en 2015, un centre communautaire y a été construit avec un clubhouse de 160 places, un centre médical et une bibliothèque. L’école compte 43 élèves.

 « Depuis 2019, le programme de fondation éducative » Je « fonctionne à Mushkapat, dont l’objectif stratégique est d’empêcher l’émigration des jeunes des villages », a déclaré le maire, ajoutant qu’il y avait 16 maisons dans le logement gratuit à Mushkapat et se fera un plaisir de les fournir aux compatriotes déplacés.