Le royaume arménien de Cilicie a existé en Arménie Occidentale du 11e siècle à 1375. En 1151, le catholicosat arménien y a été transféré. Sous les règnes des Catholicos Nerses Shnorhali et Grigor Tgha, l’art du livre et la peinture se sont développés à Hromkla. En Cilicie, au XIIe siècle, on illustrait non seulement les évangiles mais aussi d’autres livres. Le « Livre des tragédies » de Grigor Narekatsi est connu, ainsi que l’Évangile de Skevra, qui est conservé au Patriarcat de Lvov. On pense qu’il s’agit de l’évangile royal sur lequel le roi Levon II le Grand a prêté serment. Parmi les manuscrits ciliciens, on trouve les « Chashots » de Hetum II, le n° 9422 de l’Évangile de Matenadaran et l’Évangile des huit miniaturistes. Grâce à leur haut niveau esthétique, ils sont considérés comme des chefs-d’œuvre de la littérature arménienne médiévale.