L’organisation britannique Amnesty International a publié un rapport dans lequel elle évoque les captifs arméniens détenus illégalement en Azerbaïdjan et leur sort futur.

Le rapport indique qu’en septembre dernier, le Conseil de l’Europe dans son rapport « s’est dit préoccupé par le fait que des dizaines de prisonniers se trouvaient dans des conditions inhumaines ».

Selon le rapport, le nombre exact de captifs en Azerbaïdjan à la fin de l’année n’était pas connu.

« Des dizaines de prisonniers continuent de vivre dans des conditions inhumaines et sont soumis à des procès hâtifs et inéquitables. « Le sort et le lieu où se trouvent environ 30 captifs arméniens (selon des sources fiables, ce nombre est plus élevé, ndlr) restent inconnus au milieu des allégations de disparition forcée et de possible meurtre », indique le rapport.