Les médias turcs ont couvert le mariage d’Orhan Pamuk, un écrivain turc bien connu de la société arménienne. Mais ils ont surtout souligné le fait que Pamuk a déclaré un jour, dans une interview au « Das Magazin » suisse, que les Turcs avaient massacré un million d’Arméniens. « Et après cela, il a reçu le prix Nobel », écrit le site web du journal Yeni Cag. Rappelons que les milieux nationalistes turcs sont hostiles à Orhan Pamuk parce qu’il a parlé du génocide arménien, accusant les Turcs d’avoir massacré 1 million d’Arméniens et 30.000 Kurdes.