Hamlet Hovsepyan, un collectionneur d’exemples uniques d’art appliqué arménien, en parle sur sa page Facebook : « Le plus beau collier de Vaspurakan que j’ai jamais vu ! Dans le passé, le rôle de la femme arménienne ne se limitait pas aux tâches ménagères et à l’éducation des enfants. Les hommes arméniens du XIXe siècle savaient apprécier leurs mères, leurs filles, leurs sœurs et leurs épouses. Et ce n’est pas sans raison que les orfèvres de Van ont fabriqué plus de bijoux pour femmes qu’autre chose. »

https://bit.ly/3DTboGn