On peut voir sur le tournage de l’utilisateur azéri que le tabernacle de l’église Saint-Astvatsatsin dans le village de Banants (habité par des Arméniens jusqu’en 1990) et les fonts baptismaux ont été détruits, ainsi que le khachkar de 1621 au sommet de la façade ouest.

Une enseigne azérie sur le devant de l’église (traduction albanaise : Chichirchanch, VIIe-IXe siècles ap. J.-C.) suggère que le sanctuaire a été victime d’une politique albanaise.

Il convient de noter qu’en 1986, l’expert en monuments Samvel Karapetyan a enregistré 153 pierres tombales des XVIe-XVIIe siècles utilisées dans la construction de l’église sur les murs de l’église, de sorte que la structure doit être datée des XVIIe-XVIIIe siècles.

On sait que l’église a été rénovée en 1981 grâce aux efforts des Arméniens locaux et par conséquent cet état déplorable n’a pu être atteint qu’à la suite du vandalisme.