Un professeur allemand, Friedrich Schulz, a découvert d’anciennes inscriptions cunéiformes décrites par Movses Khorenatsi à Van. Il les a copiés et s’est installé à Paris pour les étudier. En chemin, lui et deux officiers ont été attaqués par des bandits kurdes. Les copies sont toutefois parvenues à Paris sans encombre et ont été publiées en 1840. Selon Khorenatsi, l’Arménie a été fondée en 2492 avant J.-C. Cette information, en tant que source fiable, est également apparue dans un article de recherche du New York Times de 2015 : « L’historien du Ve siècle Movses Khorenatsi a écrit que sa patrie a été fondée en 2492 avant J.-C., ce qui semble mythique, mais il affirme s’être rendu à Babylone pour étudier les annales anciennes. Son analyse suggère que sa date est tout à fait probable ».