Les troupes azerbaïdjanaises restent dans la région de Karaghlukh, où leur progression a été stoppée par l’armée de défense les 24-25 mars. 

C’est ce qu’indique une déclaration du quartier général de l’information de l’Artsakh : « La partie azerbaïdjanaise diffuse régulièrement des désinformations sur de prétendues nouvelles incursions. La réalité est que ces affirmations sont totalement fausses, aucun changement de position n’a été enregistré depuis les événements susmentionnés à Parukh et Karaghlugh. Nous vous invitons à ne suivre que les informations officielles ».