Hamo Sahyan est né dans le village de Lor, dans la région de Syunik. En 1937, il a obtenu le diplôme de l’Institut des enseignants arméniens de Bakou, qui a duré deux ans. Il a participé à la Grande Guerre Patriotique. De 1965 à 1967, il est rédacteur en chef du « Journal littéraire ». Les poèmes de Sahyan ont été publiés depuis les années 1930, mais son poème « Nairyan Dalar Bardi », écrit sur le champ de bataille, est universellement acclamé. Le premier livre d’Hamo Sahyan, un recueil de poèmes intitulé « Au bord du Vorotan », a été publié en 1946. Le recueil « Sésame ouvre-toi » a été publié en 1972, pour lequel il a reçu le prix d’État en 1975. Il a traduit des œuvres de Pouchkine, Yesenin, Lorca et d’autres poètes. En 1998, il a publié à titre posthume un recueil de poèmes atypiques, Ne me ratez pas. Il est décédé le 17 juillet 1993, à Erevan. Le 14 avril 2014, à l’occasion du 100e anniversaire de la naissance du poète, une maison-musée a été ouverte dans son village natal de Lori.