Une forteresse historique qui aurait été construite au deuxième siècle à Urfa, en Arménie Occidentale, est menacée de démolition. Aucun travail de restauration n’est effectué dans les environs du château. Malgré tout, le château conserve sa splendeur. Il y a beaucoup de grottes, de tombes et d’anciens établissements autour du château. Certaines des 300 grottes, grandes et petites, ont été fermées par les habitants de la ville et utilisées comme étables. À l’intérieur de l’entrée principale se trouve une grande grotte qui, comme de nombreux bâtiments historiques, est devenue la cible des chasseurs de trésors. Seules les colonnes de la partie supérieure de la grotte, qui sont partiellement détruites, ont survécu.