Le 17 avril, l’Église apostolique arménienne a célébré Pâques, qui est la plus grande et la plus sainte des fêtes du monde chrétien. Des millions de croyants se sont rendus à l’église, glorifiant par leur foi la résurrection de Jésus. Selon la loi de l’Église, le lundi après Pâques est considéré comme un jour de commémoration des défunts. Aujourd’hui, le peuple arménien commémore ensemble ses parents et amis décédés.