Daniel Varuzhan est né le 20 avril 1884 dans la province de Sebastia, en Arménie Occidentale. À partir de 1896, il poursuit sa formation à Constantinople. Varuzhan a vu les traces des massacres perpétrés par le sultan Hamid. L’une des personnes persécutées à cette époque était le père du poète. Essence du poète arménien du XXe siècle, l’œuvre de Daniel Varuzhan est un éloge de la beauté, de la force et du travail. Le 24 avril 1915, Varuzhan fait partie des intellectuels et des personnalités publiques arrêtés par la police turque. Le 26 août, il a été brutalement assassiné à la suite d’une conspiration organisée. Bien que la vie de Varujan ait été écourtée à un jeune âge, il a créé une poésie à fort contenu social.